Europorte

Opérateur de fret ferroviaire

Europorte, filiale de Getlink, est spécialisée dans le fret ferroviaire. Il est le premier opérateur privé en France à avoir obtenu des pouvoirs publics la licence l’autorisant à développer des services de ce type dans l’ensemble de l’Union européenne. Europorte développe les différentes activités, très complémentaires, de ses filiales commerciales : Europorte France, Europorte Services (la marque de Socorail) et Europorte Proximité.

Par un maillage plus dense sur le territoire français, Europorte se positionne comme un vecteur de croissance pour Getlink, en intervenant sur l’ensemble de la chaîne logistique du transport ferroviaire de marchandises, depuis la collecte et l'acheminement sur les réseaux principaux et secondaires (Europorte France), le chargement et le déchargement des wagons sur les embranchements privés des sites industriels et portuaires (Europorte Services/Socorail) ou la gestion des infrastructures ferroviaires (ports, sites industriels privés et parapublics) en France et aussi en Belgique.

Europorte offre à ses clients des solutions complètes et sur mesure, répondant à leurs attentes de chaînes logistiques intégrées et de haut niveau de qualité de service.

#Europorte #FretFerroviaire

+ d'info : vidéo Europorte et ses activités en France

Une stratégie performante

En 2017, Europorte a vu une progression conjointe de son activité et de sa rentabilité. Ce résultat est le fruit d’une stratégie qui donne la priorité à la productivité plutôt qu’au volume. Dans la traction ferroviaire, la concentration des ressources commerciales et opérationnelles sur les grands clients et l’optimisation des moyens humains, notamment grâce à de puissants outils numériques, ont généré 20 % de gain de productivité.

  • 1,7 Md de Tonnes-Kilomètres pour Europorte France en 2017
  • 6,2 M de tonnes nettes de marchandises transportées par Europorte France en 2017

Une ingénierie ferroviaire hors pair

Europorte a développé une ingénierie de maintenance très productive, parfaitement adaptée à la circulation ferroviaire, capable d’anticiper les pannes et particulièrement économe pour les clients. Europorte ne cesse d’enrichir ce savoir-faire en maintenance « intelligente », qui fait largement appel aux outils numériques.

Développements en Europe

Tandis que les marchés nationaux du fret ferroviaire stagnent voire régressent en Europe, les activités transfrontières progressent, notamment entre la France, l’Allemagne et la Belgique. Europorte accentue donc son effort commercial dans cette direction :

  • Signature d’un contrat avec Vynova pour transporter des matières premières fabriquées dans son usine belge vers son site de production de PVC situé dans le Pas-de-Calais
  • Partenariat avec l’opérateur local Bahnlog (Allemagne) : Europorte assure la traction complète, sans rupture de charge à la frontière, de trois trains de castine (chaux crue) entre l’usine lorraine de Lhoist et l’aciérie allemande de son client Rogessa située dans la Sarre, avec ses propres conducteurs, bilingues et habilités sur les deux réseaux.

Perspectives dans les réseaux capillaires

L’activité traditionnelle de Socorail dans les installations terminales embranchées (ITE) continue de ressentir les effets de la désindustrialisation de la France. En revanche, le marché des petites lignes ferroviaires commence à s’animer. Europorte a remporté des appels d’offres de gestionnaire d’infrastructure déléguée pour des réseaux capillaires dans les Hauts-de-France, où le Conseil régional a repris certains réseaux, en Alsace et près de Bordeaux, pour la ligne du Bec d’Ambès.

Pour en savoir plus, consultez le site web d'Europorte.