Dividende

Getlink poursuit, tout en la renforçant, une politique de retour accru de dividendes à ses actionnaires telle que définie par le Conseil d'administration. Elle prend en compte les besoins d'investissements du Groupe, le contexte économique et tout autre facteur jugé pertinent.

Dividende 2019

Le conseil d’administration de Getlink a décidé, par prudence, et compte tenu d’une tendance générale de ne pas proposer lors de son assemblée générale annuelle le paiement en 2020 du dividende au titre de l’exercice 2019.

Le projet précédemment annoncé d’un dividende de 0,41 € par action traduisait les performances solides de Getlink en 2019. Le versement du dividende aurait représenté un décaissement de 225,5 M€ en mai 2020.
Avec une trésorerie disponible de 573 M€ au 31 mars 2020 le Groupe aurait été en mesure d’honorer son dividende tout en conservant la liquidité suffisante pour assurer le service de sa dette et faire face à la situation présente. Néanmoins, dans un souci de responsabilité vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes de Getlink, cette décision vise à préserver les ressources du Groupe pour assurer la protection de ses collaborateurs, maintenir la continuité des opérations et assurer la liquidité, dans ce contexte de crise dont le terme reste incertain. Getlink précise qu’il pourrait, si nécessaire, également lever des financements complémentaires à hauteur de 700 M€.

En fonction de l’évolution de la situation globale et des dispositions légales et règlementaires applicables, le conseil d’administration se réserve la possibilité pour la société de verser un acompte sur dividende au cours de l’exercice 2020.
En avril 2020, le retour total aux actionnaires de Getlink (dividendes et rachats d’actions) s’élève à 1,2 Md€ depuis la 1ère distribution en 2008.

Une politique pérenne de distribution de dividende

Croissance du dividende depuis la 1ère distribution

En €

Fiscalité

La loi de finances 2018 a instauré un prélèvement obligatoire à titre d’acompte prélevé au taux de 12,8 % sur les dividendes pour les personnes physiques fiscalement domiciliées en France. Une dispense est possible pour les ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 50 000 € (personnes seules) ou 75 000 € (couples soumis à imposition commune) au titre de l’avant dernière année précédant celle de la perception du revenu, en faisant une demande accompagnée d’une attestation sur l’honneur auprès de leur banque au plus tard le 30 novembre de l’année précédant celle de perception des revenus.

Pour les actionnaires au nominatif pur :

Demande de dispense du prélèvement obligatoire sur les dividendes en 2020

Pour les actionnaires au porteur :

Nous vous invitons à contacter directement votre intermédiaire financier ou votre conseiller fiscal.

Les informations ci-dessus correspondent à la loi de finances pour 2018, publiée au Journal Officiel du 31 décembre 2017. Ces informations concernent les contribuables personnes physiques dont le domicile fiscal est situé en France. Elles ne constituent qu’un simple résumé du régime fiscal applicable ; elles sont données à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer dans le cadre de changements réglementaires, à tout moment. Pour tout renseignement concernant la fiscalité applicable à votre situation personnelle, vous êtes invité à contacter votre conseiller financier.