ElecLink

Une interconnexion électrique de 1GW entre la France et le Royaume-Uni via le tunnel sous la Manche

  • Une nouvelle infrastructure créatrice de valeur pour le Groupe : dérogation de 25 ans pour la vente des capacités
  • 1 000 MW de capacité électrique, l’équivalent de la consommation de près de 2 millions de foyers
  • Un chantier de 2 ans : création de 300 emplois sur site dont 40 permanents chez ElecLink
  • Un impact minimal sur l’environnement.

#ElecLink #Interconnexion

Une interconnexion électrique en courant continu de 1 000 MW passant par le tunnel sous la Manche

logo ElecLink

Le projet ElecLink vise à construire, déployer et exploiter une interconnexion électrique entre la France et le Royaume-Uni, par l’installation de deux câbles en courant continu à l’intérieur du tunnel sous la Manche. Ces deux câbles permettent à l’électricité produite, de part et d’autre de la Manche, de circuler entre les deux pays en fonction des besoins. La nouvelle interconnexion ElecLink, filiale à 100 % de Getlink, permettra d’augmenter de 50 % la capacité actuelle de transport d’électricité entre la France et la Grande-Bretagne. Projet majeur de valorisation de l’infrastructure du Tunnel, ElecLink est à même de générer des revenus stables et sécurisés sur le long terme pour le Groupe.

Labellisé « projet européen d’intérêt commun », le projet a obtenu d’une part le soutien des deux nations dès son lancement en 2012 et d’autre part l’ensemble des autorisations des différentes autorités de régulation concernées.

Construction des installations

La construction de l’interconnexion concerne l’installation de 51 km de câbles de courant continu dans le tunnel ferroviaire Nord, la construction de deux stations de conversion situées à Peuplingues (FR) et à Folkestone (UK) et l’enfouissement des câbles de courant alternatif jusqu’aux réseaux des opérateurs français RTE et britannique NGET. Lancés en février 2017, les travaux devraient s’étendre sur 36 mois, pour une mise en service opérationnel début 2020.

Les travaux représentent un investissement d’environ 580 M€, pris en charge par le Groupe et entièrement financé sur fonds privés. Il induit la création de près de 300 emplois durant le chantier de construction et de 40 postes permanents chez ElecLink, filiale à 100 % de Getlink.

+ d'info : vidéo ElecLink

schéma ElecLink

Des technologies maîtrisées et des partenaires de haut niveau

À l’issue d’un processus d’appels d’offres, les contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction (IAGC) ont été attribués à des partenaires internationalement reconnus pour leur savoir-faire : Siemens construit les deux stations de conversion ; Balfour Beatty/Prysmian sont chargés de la fabrication et de la pose des câbles en courant continu dans le Tunnel et du système de câbles souterrains en courant alternatif du côté britannique.

La sécurité, une priorité absolue

ElecLink utilise une technologie fiable pour son système à courant continu en haute tension, pour ses câbles et ses stations de conversion. Une étude complète de sécurité a été menée pour les phases de conception, construction, exploitation et maintenance du projet.

La sécurité, tant au niveau de la construction qu’au niveau de l’exploitation du câble dans le Tunnel, est une priorité absolue pour le Groupe et fait l’objet d’un suivi de contrôle régulier de l’autorité de sécurité du Tunnel (Channel Tunnel Safety Authority – CTSA). Les technologies utilisées respectent les exigences les plus élevées en termes de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement, sous l’égide la CIG (Commission InterGouvernementale).

Un impact minimal sur l’environnement

Le projet ElecLink se distingue par un impact environnemental exceptionnellement faible. En utilisant l’infrastructure existante de la Liaison Fixe transmanche, ElecLink évite toute interaction avec l‘écosystème sous-marin. En contribuant à équilibrer les mix français et britannique, ElecLink devrait économiser environ 6,1 millions de tonnes de CO2.

Plus d’information :